jeudi 16 juin 2011

Grèce : le cadastre, c'est quoi déjà ? [GR]


 L'actualité de la Grèce nous amène à explorer des facettes méconnues de leur système de gestion foncière, nécessaire pour une collecte efficace de l'impôt.

Dans une société comme la nôtre, il est difficile d'imaginer comment les taxes sont évaluées, gérées sans un système cadastral efficace, avec une gestion spatiale insuffisante, une législation vieillissante et complexe, l'absence de politique de construction, une structure administrative peu efficace ! Un article  de POTSIOU [1] liste les problèmes rencontrées par la Grèce, comme notamment la construction de nombreuses propriétés sans permis de construire sur de petites parcelles acquises légalement, dans des zones sans plan d'urbanisme. Des plans et des archives périmés, une utilisation du territoire sans contrôle au mépris de l'environnement, la perte du revenu foncier induite, aucune gestion des marché de l'immobilier, sans compter la corruption sont autant de points noirs au sein de l’administration grecque.
  • "insufficient, outdated regional planning and zoning regulations, 
  • an old, conflicting, inconsistent, and complex legal structure,
  • a lack of financing mechanisms for low-cost housing, 
  • special historic, political, social, and economic conditions,
  • an inefficient, out-dated and complex administrative structure in land management issues, 
  • missing spatial information, 
  • unnecessary bureaucracy, 
  • insufficient, time consuming and conflicting mechanisms for legalization in cases of illegal settlements, 
  • a political reluctance to confront the situation, and
  • a political reluctance to attract foreign investments."

Un second article [2] du même auteur relève que 20% du PIB pourrait provenir de la ressource foncière, un bon moyen pour lutter contre la dette ! ("At least 20% of gross domestic product (GDP) can come from land, property and construction.")

Logements illégaux près d'une zone industrielle à Attika
Les professionnels du spatial comprendront facilement l'intérêt d'un système de gestion d'information géographiques amélioré qui apporteraient une structure formelle à ce pays et permettrait un apport financier et organisationnel non négligeable. Des images satellites fines du pays permettraient d'apporter de nombreux détails supplémentaires pour la mise à jour régulière de l'occupation du sol. On a déjà vu la communauté OSM se mobiliser pour aider Haïti [3], mais malgré les bonnes volontés de celle ci, il serait plutôt judicieux que l'Europe aide la Grèce à établir un Système de Planification et d'Information Géographique efficace pour l'aider à sortir dans le gouffre dans lequel ce pays est engagé...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire